Koke sous les couleurs de l'OM

Koke : « plein de maillots de l’OM en prison »

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Actu foot
  • Temps de lecture :4 min de lecture

L’ancien joueur de l’OM, Sergio Contreras dit « Koke », a été condamné à six ans de prison pour trafic de drogues. Il reconnait qu’il mérite cette peine et évoque quelques anecdotes.

Au micro de Canal Plus dimanche soir, Sergio Contreras dit « Koke », ancien attaquant de l’OM entre 2004 et 2006, a vrillé après sa carrière de footballeur arrêtée il y a dix ans maintenant. Devenu trafiquant de drogues, il est tombé : « En étant joueur de foot, on a de la chance de gagner beaucoup d’argent. Je gagnais peut-être un million d’euros à l’année. Dans l’autre business, tu gagnes en deux mois ce que tu peux gagner en un an au foot. Mais tu risques ta vie. » reconnait-il.

Koke a vu plein de maillot de l’OM en prison

Désormais, condamné à six ans de prison, Koke attend de purger sa peine alors qu’il se trouve en liberté surveillée dans sa résidence de Marbella dans le Sud de l’Espagne : « Je ne sais pas pour combien de temps je vais rentrer, mais j’ai une condamnation jusqu’en 2027. La prison est ouverte pour les gens qui font les cons. » explique celui qui lors de sa première incarcération pendant 21 mois, jouait au foot tous les jours avec des gens qu’il connaissait. « Il y avait beaucoup de Français, même des Marseillais. J’ai vu plein de maillots de l’OM en prison. Si je pouvais je changerai (ses choix d’après-carrière), mais les choses sont venues comme ça. » assure-t-il.

Koke n’est pas Pablo Escobar

Une chose est sûre, Koke ne veut pas qu’on le prenne pour ce qu’il n’est pas : « J’ai des contacts partout, ce n’est pas quelque chose que j’ai choisi, c’est quelque chose que j’ai trouvé dans ma vie. Je ne suis pas Pablo Escobar ! Quand tu entends ‘trafiquant international’ tu te dis ‘Putain, qu’est-ce qu’il a fait ?’ […] En France, tu peux te faire tuer très rapidement pour ça. Ici, tu peux te faire tuer aussi, mais je n’ai pas peur. » conclut-il.

A lire également : l’excellent article de L’Equipe sur le sujet : La descente aux enfers de Koke

Découvrez la boutique 100 % football avec Passion Football Club

Ils ont dit :

Laisser un commentaire