Coupe du Monde 2022

Le Graët tacle les nations trop politisées

Noël Le Graët veut garder Didier Deschamps
LYON, FRANCE - JULY 05: French Football Association President Noël Le Graët speaks during the FIFA Closing Press Conference at Stade de Lyon on July 05, 2019 in Lyon, France. (Photo by Elsa/Getty Images)

Noël Le Graët, le président de le FFF, qui avant la Coupe du Monde 2022 au Qatar avait rappelé qu’il était question de sport avant tout, fustige les nations qui ont voulu « faire de la politique » pendant la compétition.

Noël Le Graët jubile. Le président de la FFF relève que les pays qualifiés pour la Coupe du Monde 2022 qui ont voulu politiser la compétition par des actions politiques, sont tous éliminés de la compétition au moment d’aborder les quarts de finale : « J’ai été l’un des leaders pour qu’il n’y ait pas ce brassard. Trois ou quatre pays, toujours d’Europe de l’Ouest, le voulaient. D’ailleurs, ils ne sont plus en lice pour la plupart. Ce n’est pas de l’hypocrisie » a-t-il déclaré dans les colonnes du Figaro.

Noël Le Graët soutient Infantino

Noël Le Graët profite de l’occasion pour réaffirmer son soutien à Gianni Infantino, le président de la FIFA très critiqué ces temps-ci : « Je suis fidèle à Gianni Infantino. Comment mettre 211 pays d’accord politiquement, en matière de religion, de moyens financiers ? C’est un métier impossible, un métier de fou  » a-t-il ajouté.

A lire également :

A lire également

FIFA : Blatter qualifie d’absurde la nouvelle formule

Kevin Smith

Coupe du Monde 2022 : Lionel Messi n’en revient toujours pas

Kevin Smith

Coupe du Monde-Da Fonseca : « On voudrait tous voir Messi gagner »

Kevin Smith

Leave a Comment