lundi, juillet 22, 2024
AccueilLigue EuropaOM-Benfica : des Lusitaniens prenables ?

OM-Benfica : des Lusitaniens prenables ?

L’OM et le Benfica Lisbonne préparent leur affrontement de jeudi soir pour le quart de finale aller de la Ligue Europa. Les deux équipes ne s’avancent pas dans les meilleures conditions.

Si l’OM a perdu toute illusion de qualification à la prochaine Ligue des Champions, le Benfica Lisbonne, prochain adversaire des Olympiens en Ligue Europa, a perdu lui ses chances de titre après son revers face au leader, le Sporting Portugal ce week-end. Désormais, le seul titre à portée du club lisboète est la Ligue Europa. Mais au Portugal, on estime qu’il n’a pas les moyens d’aller au bout : « S’il avait battu le Sporting, Benfica aurait eu une dernière chance de continuer à rêver de gagner le championnat, après avoir perdu la coupe de la Ligue et avoir été éliminé en demi-finale de la coupe du Portugal quelques jours plus tôt. Il reste donc la Ligue Europa, mais les supporters de Benfica ont beau en rêver, je ne pense pas que ce soit réaliste » a déclaré Nuno Martins, journaliste chez Record, rapporte La Provence.

Un Benfica moins tranchant

Pour ce dernier, l’équipe dirigée par Roger Schmidt n’a pas le même niveau affiché l’an dernier : « Benfica a bien commencé la saison en remportant la Super coupe. Mais le niveau affiché n’a jamais été le même que l’année dernière, lorsque Roger Schmidt avait surpris le Portugal avec son football offensif et pressant. Les départs de Grimaldo et Gonçalo Ramos n’ont pas été bien compensés et l’entraîneur n’a pas réussi à trouver une équipe de base » a-t-il ajouté.

Se méfier de Di Maria

Toutefois, les Marseillais devront se méfier du vétéran Angel Di Maria toujours capable sur un coup de génie de changer le sort d’un match, d’une qualification : « La magie de Di María, la vitesse de Rafa, la course de João Neves et la force de Florentino, qui récupère beaucoup de ballons au milieu de terrain, sont les véritables forces du Benfica, résume Nuno Martins. Di Maria est un leader pour ce qu’il représente, parce qu’il a gagné la coupe du monde, mais aussi pour ses buts, ses passes décisives et ses occasions. C’est un joueur qui peut décider du sort d’un match. Il peut passer une grande partie du match à ne rien faire, puis résoudre les problèmes en 10-15 minutes. Mais il y a d’autres joueurs importants, comme Nicolas Otamendi, champion du monde et capitaine, Rafa, qui réalise probablement sa meilleure saison à Benfica, et les jeunes António Silva et João Neves. ». L’OM est prévenu. Jeudi à Lisbonne, il faudra réaliser un bon résultat pour espérer se qualifier au retour à Marseille.

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live