Actu foot

PSG-Al-Khelaïfi : « victime dans cette affaire »

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG évoque le mercato
(Photo by Sebastien Muylaert/Getty Images)

Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, aurait aimé sûrement un retour en France un peu plus calme. Entre un retard d’avion et une perquisition à son domicile, sa journée de mercredi n’a pas été de tout repos.

Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, était très attendu à sa descente d’avion mercredi. Pas seulement pour la conférence de presse de présentation du nouveau coach du club parisien, Luis Enrique. Un juge était présent pour lui indiquer qu’une perquisition allait être effectuée à son domicile. Ce qui l’a accepté sans broncher.

Le retard n’était pas pour cette raison

Quelques heures plus tard, Nasser Al-Khelaïfi a répondu via un communiqué au sujet de cette perquisition dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de trafic d’influence autour du club parisien : « Comme prévu et conformément à l’application régulière de la loi, le magistrat chargé de l’enquête a demandé plus d’informations et d’accès, qui ont été entièrement et ouvertement fournis, en coopération avec les autorités, comme cela a été le cas dès le premier jour, a indiqué un porte-parole du président du PSG via un communiqué transmis à RMC Sport. Pour rappel, Nasser Al-Khelaïfi est une victime dans cette affaire. Et le retard de la conférence de presse n’était pas pour cette raison. Aucune interview avec les médias ni aucune séance d’information désespérée par certains protagonistes ne changera la primauté du droit ni l’issue de l’affaire, dont nous attendons avec impatience la conclusion. » assure le communiqué rapporte RMC Sport.

Découvrez la boutique 100 % football avec Passion Football Club

A lire également

Pogba suspendu, il contre-attaque !

Kevin Smith

Mercato Arabie Saoudite : La Saudi Pro League se prépare à un été actif !

Kevin Smith

Monaco-PSG : Kherer attend Paris de pied ferme

Kevin Smith

Leave a Comment