samedi, juin 22, 2024

Angers : « Chabane ? Il s’est enfermé dans son rôle »

La démission surprise de Saïd Chabane met le SCO Angers dans un bel embarras. Mais le départ du président semblait inéluctable tant la pression était de plus en plus forte.

Saïd Chabane n’est plus le président du SCO d’Angers. Une décision qui accentue encore un peu plus le sentiment d’une saison gâchée qui va renvoyer le club angevin en Ligue 2. Bon dernier de la Ligue 1, le club n’avait pas besoin aussi d’un rififi au niveau de sa direction. Mais son président, mis en examen pour agressions sexuelles n’avait plus le choix. Depuis, au-delà de cette inculpation, sa manière de gérer le club n’était plus acceptée.

Saïd Chabane, président autoritaire ?

Comme en témoigne la fronde des supporters locaux : « Il s’est enfermé dans son rôle de président autoritaire, licenciant le personnel en désaccord avec ses méthodes et plaçant des personnages aussi insupportable qu’incompétents à des postes clés pourvu qu’ils lui soient aveuglément fidèles » avait dénoncé les Ultras KDLB rapporte L’Equipe.

La débandade depuis 2020

Pour rappel, la débandade du SCO Angers a débuté avec le limogeage d’Olivier Pickeu en 2020 ainsi que d’autres collaborateurs. Puis s’est poursuivie avec le départ de Stéphane Moulin, l’entraîneur emblématique du club l’année suivante. Enfin, en raison d’un déficit important, le club angevin a été obligé de vendre ses meilleurs joueurs lors du dernier mercato estival. L’équipe qui n’a plus gagné un match depuis le mois de septembre pointe à la dernière place de Ligue 1.

Découvrez la boutique 100 % football avec Passion Football Club

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live