Jean-Michel Aulas, président de l'OL

Jean-Michel Aulas, membre du COMEX à la FFF, a découvert comme tout le monde ce mardi l’ouverture d’une enquête judiciaire pour harcèlement sexuel à l’encontre de Le Graët. Il donne son ressenti.

S’exprimant dans les colonnes de L’Equipe, Jean-Michel Aulas livre son sentiment sur les nouveaux éléments dévoilés ce jour concernant les agissements de Noël Le Graët à la FFF. Le toujours président de l’instance fédérale fait désormais l’objet d’une enquête judiciaire pour harcèlement moral et sexuel : « Je n’ai pas d’informations précises, sauf ce qui est dit dans la presse. C’est inquiétant qu’il n’y ait pas de journée sans qu’un nouveau développement intervienne. Mais il n’y a pas de procédure contradictoire. J’essaie donc d’être prudent. J’ai vu le communiqué de Noël qui maintient ses positions… C’est inquiétant, mais je suis aussi perplexe. Il y a une distorsion terrible entre ce qui est dit d’un côté et ce que répond Noël. Il faut que je puisse échanger avec lui » explique le président de l’OL.

Aulas attendra jeudi pour se positionner

Pour le moment, le dirigeant lyonnais ne veut pas prendre position sur une demande de démission de Noël Le Graët : « Il est prématuré de prendre une position. Le rapport du ministère des Sports n’est pas sorti. De l’autre côté, il y a cette information du procureur dont on n’a pas le contenu. C’est compliqué de porter des jugements qui atteignent la moralité individuelle, qui plus est de quelqu’un qui a fait un parcours plutôt brillant de dirigeant. Mais la situation a quand même évolué depuis mercredi dernier. Il faut attendre ce nouveau comex (jeudi) pour en savoir plus » a-t-il ajouté.

A lire également

1 Comment

  1. Comment Aulas peut-il être perplexe ? Il n’a donc pas lu cet article très clair ! https://josimarfootball.com/40-years-of-silence/

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *