Vincent Labrune, président de la LFP
D.R

Droits TV : Labrune tacle Saada et Canal Plus

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Actu foot
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Vincent Labrune, le président de la LFP, a répondu sévèrement aux accusations de Canal Plus et de son président Maxime Saada à propos de la manière dont est présenté l’appel d’offres pour les droits TV de la Ligue 1.

Via une lettre que L’Equipe se serait procurée, Vincent Labrune démonte un par un toutes les accusations portées par Maxime Saada lors d’un précédent courrier annonce le retrait de Canal Plus de l’appel d’offres pour les droits TV de la L1 de 2024 à 2029 : « Vous évoquez le « choix inédit d’un prix fixe »Si les considérations sur le montant vous appartiennent, le format n’est ni illégitime ni une nouveauté. Au contraire, il apporte l’assurance de la plus totale transparence du processus d’enchères à l’ensemble des parties prenantes. Vous évoquez le caractère prétendument tardif du calendrier de cette procédure : notre calendrier de lancement a toujours été prévu à l’automne une fois obtenu le décret d’application de l’allongement des droits à cinq saisons, au bénéfice des diffuseurs » déclare-t-il parmi d’autres griefs évoqués.

Pas de favoritisme selon Labrune

Vincent Labrune écarte aussi les accusations de favoritisme concernant certains candidats à l’appel d’offres pour les droits TV que peuvent être Amazon et DAZN : « Vous évoquez le dispositif d’évaluation des garanties financières : il vise à tirer les leçons de l’épisode Mediapro, que nous déplorons tous collectivement. Il n’existe aucune volonté d’écarter ni de favoriser quelque acteur que ce soit, encore moins de viser un échec de cette procédure. Les spéculations, affirmations et insinuations contenues dans votre courrier sont à cet égard aussi graves qu’infondées » a-t-il ajouté. Plus que jamais, la guerre est déclarée entre Canal Plus et la LFP présidée par Vincent Labrune.

Ils ont dit :

Laisser un commentaire