lundi, juillet 22, 2024
AccueilEuro 2024Euro 2024 : Arsène Wenger pas emballé

Euro 2024 : Arsène Wenger pas emballé

Arsène Wenger, l’ancien manager d’Arsenal, estime comme beaucoup d’observateurs que l’Euro 2024 n’a rien d’exceptionnel en matière de jeu.

Arsène Wenger n’est pas convaincu par le niveau de jeu et le spectacle de l’Euro 2024 : « Pour le spectateur neutre, cela manque de romantisme (rires). On ne s’est pas assez levé du siège jusqu’à maintenant. Moi le premier. Je pense aussi que la phase éliminatoire ne favorise pas le spectacle. Entre les grosses nations qui ne peuvent pas se faire éliminer et les petites équipes qui ne veulent pas se faire étriller, ceci explique cela. À un moment donné, cela va se réveiller. Il y a des quarts de finale prometteurs… » explique-t-il dans un entretien accordé au Figaro Sports.

Arsène Wenger s’attend une montée en puissance

Arsène Wenger espère que l’arrivée des gros chocs va transcender les équipes encore en lice : « Quand les gros vont s’affronter, on verra plus de choses. Mais pour le moment, l’Euro 2024 est trop terne. Cela se traduit par une évolution du jeu. On ne se permet plus le luxe de moins défendre. Pour l’instant, on est en défic it de créativité et ce n’est pas que temporaire. La force de la structure a pris l’ascendant alors que la créativité demande une forme de liberté qui a été réduite dans toutes les équipes » assure l’ancien coach des Gunners.

La fatigue n’est pas la bonne raison

Arsène Wenger explique aussi que cette situation n’est pas une conséquences des organismes éprouvés par la saison qui vient de se terminer : « Sur l’analyse physique, la fatigue n’est pas confirmée pour l’instant. Les performances physiques ne donnent pas de chiffres qui permettent de penser que c’est de la fatigue. C’est un mot un peu trop français. Cet Euro est physiquement intense, très demandeur, on arrive en fin de saison, des gars ont beaucoup joué mais il faudra voir à la fin du tournoi. Je trouve les joueurs motivés, unis, notamment l’équipe de France » ajoute-t-il.

La France va encore progresser

Une équipe de France justement qu’Arsène Wenger voit bien aller au bout : « Elle n’a pas de trou. Elle a de bons joueurs à tous les postes, c’est ce qui va ressortir de plus en plus au fil du tournoi. Elle a une structure sécuritaire. C’est l’équipe la plus puissante physiquement et les adversaires qui sont à 0-0 contre la France vont systématiquement perdre les matches. Sa puissance physique prend souvent le dessus dans les 20 dernières minutes des matches. Elle a un très bon niveau technique et des ressources énormes sur le banc. C’est l’effectif le plus complet. Elle va monter en puissance et s’améliorer à chaque match à partir de maintenant » conclut le technicien français.

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live