lundi, juillet 15, 2024
AccueilLigue des ChampionsLa banderole anti-Qatar ? Le Bayern répond à la polémique

La banderole anti-Qatar ? Le Bayern répond à la polémique

Lors du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions entre le Bayern Munich et le PSG, les supporters bavarois ont déployé une banderole anti-Qatar. Le club allemand a répondu à la polémique.

Interrogé sur Sky Deutschland, le président du Bayern Munich, Uli Hoeness, a évoqué cette banderole déployée (Notre boucher abat le bras long du Qatar ) par les supporters munichois pendant la rencontre de Ligue des Champions face au PSG : « Je ne remarque rien de tel dans le stade. Je regarde le terrain et non les tribunes des spectateurs. Il faut toujours différencier : on ne peut pas dire « la Tribune sud ». La Tribune Sud, c’est 12 000 personnes . Et à mon avis il y a un petit groupe en bas 30 personnes l’ont fait. Nous vivons dans une démocratie où chacun peut exprimer son opinion que ce soit juste ou pas. Je les laisse avoir leur opinion et j’espère qu’ils me laissent avoir mon opinion et je peut très bien vivre avec ça. » a-t-il expliqué. « Je sais que le conseil d’administration est en pourparlers et qu’il y aura une décision le moment venu. Je n’ai aucun contrôle là-dessus. » a-t-il ajouté laissant plané le doute de sanctions envers les fautifs.

Fier de cette qualification face au PSG

En attendant, le dirigeant bavarois se réjouit de la qualification pour les quarts de finale : « Nous n’avons pas toujours à parler d’argent. Le fait est que Paris est bien sûr l’une des meilleures équipes du monde, avec ces superstars. Je pense que nous tous au FC Bayern pouvons être fiers d’avoir pu gagner ce soir, car en seconde mi-temps, c’était presque une démonstration. Je suis rarement rentré chez moi aussi heureux qu’hier » a-t-il estimé.

Le Bayern pas favori

Uli Hoeness a estimé ensuite que son club était plutôt dans la position d’outsider que de favori pour la victoire finale en Ligue des Champions : « Vous ne pouvez pas oublier le Real Madrid et Manchester City. Il y a cinq ou six équipes très fortes dans le top huit. Vous pouvez perdre contre n’importe qui en quart de finale. Il se passe beaucoup de choses dans un match. Il est très important que nous atteignions le quarts de finale cette année contre Villarreal après la sortie de l’année dernière. Maintenant, nous sommes confiants pour le tirage. » a-t-il conclu.

Découvrez la boutique 100 % football avec Passion Football Club

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live