samedi, juin 22, 2024

Ligue 1 : Pour Roy, Lyon c’est comme les grandes entreprises du CAC 40

Eric Roy, l’entraîneur du Stade Brestois, accueille l’Olympique Lyonnais avec confiance. Fort du travail réalisé depuis son arrivée en janvier dernier, l’ancien Marseillais n’a pas peu d’accueillir une équipe qui vient de changer d’entraineur.

Découvrez la boutique 100 % football avec Passion Football Club

Au moment de recevoir l’Olympique Lyonnais et son nouvel entraineur, Fabio Grosso, Eric Roy, entraineur de Brest, analyse les derniers évènements qui se sont produit au sein du club rhodanien et notamment le limogeage de Laurent Blanc : « J’ai été un peu étonné, car cette décision fait abstraction de sa bonne seconde partie de championnat au printemps. En même temps, il a été fragilisé par un début de saison sans victoire au cours duquel il était privé, on a tendance à l’oublier, de son gardien (Lopes) et de son leader d’attaque (Lacazette). Il a aussi pâti d’un recrutement tardif » explique-t-il pour Le Parisien.

Le football français grangrené

Eric Roy estime que c’est la rentabilité avant tout qui prime pour les clubs rachetés par des propriétaires étrangers : « les nouveaux propriétaires, souvent à la tête de fonds d’investissement étrangers, n’octroient guère de la place à la patience. Ils sont en quête de rentabilité immédiate comme dans les grandes entreprises du CAC 40. Laurent aurait mérité plus de temps, mais notre sport évolue ainsi. Je le regrette. Ça participe à gangrener le foot français » explique l’ancien directeur sportif de Watford en Premier League.

Ils ont dit :

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live