lundi, juillet 22, 2024
AccueilPremier LeagueLiverpool-Klopp : "Si personne ne me dit de partir..."

Liverpool-Klopp : « Si personne ne me dit de partir… »

Jürgen Klopp, en difficulté cette saison à Liverpool, n’envisage pas d’abandonner. Au contraire, le coach des Reds est pleinement engagé dans le redressement de son équipe.

En conférence de presse d’avant-match face à Wolverhampton en FA Cup, Jürgen Klopp a évoqué sa situation alors que son équipe de Liverpool éprouve des difficultés cette saison auxquelles on n’était pas habitué ces dernières saisons : « Je resterai ici aussi longtemps qu’on voudra de moi. Si personne ne me dit de partir, je ne partirai pas. C’est quelque chose pour l’avenir, pour l’été, pas maintenant. La seule chose que je veux, c’est régler cette situation, c’est tout. » a-t-il déclaré rapporte RMC Sport.

Jürgen Klopp manque de solutions

Jürgen Klopp regrette malgré tout la possibilité de pouvoir recruter plus alors qu’il estime manquer d’options pour faire des changements qui aiderait l’équipe à se relancer : « Si vous pouvez faire appel à un autre joueur alors oui, c’est logique de le faire. Mais si vous ne pouvez faire entrer personne, vous ne pouvez faire sortir personne. Devons-nous nous renforcer ? Oui. Mais est-ce le bon moment pour le faire ? Si les solutions sont là pour nous, disponibles et réalisables, bien sûr que nous ferons venir des joueurs pour nous aider. » ajoute-t-il.

Beaucoup de blessés

A ce jour, sur ce mercato hivernal, seul Cody Gakpo, l’attaquant du PSV Eindhoven, est arrivé chez les Reds. Ces derniers auraient notamment besoin de se renforcer au milieu de terrain où Thiago Alcantara et Arthur Melo n’ont pas réussi à faire oublier le métronome Georginio Wijnaldum. Actuellement, Luis Diaz, Diogo Jota, Darwin Nunez et Roberto Firmino ainsi que Virgil Van Dijk sont tous à l’infirmerie et n’ont pas joué face à Brighton.

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live