Actu foot

Mccourt, Longoria, l’OM navigue à vue jusqu’à la vente ?

McCourt et Longoria, les décideurs à l'OM

Alors que l’OM est en difficulté sportive, ses principaux dirigeants sont aux abonnés absents. A commencer par le propriétaire, Franck McCourt et le président du club, Pablo Longoria.

« Allô McCourt, ici Marseille ». Dans cette seule phrase au début de son édito du jour, le journaliste de La Provence, Alexandre Jacquin, résume la situation de l’OM ces temps-ci. Malgré l’absence de résultats sportifs, les principaux décideurs du club, Frank Mc Court et Pablo Longoria, brillent par leur absence respective. Le premier à Marseille, « il n’y est jamais ». Quand au second, il semblerait « être passé à autre chose ». Si la vente de l’OM fait toujours fantasmer les supporters marseillais, l’attitude actuelle de ses dirigeants ne fait rien pour calmer la rumeur. Qui a repris de la vigueur ces derniers temps. Et en plus, on sent comme une fin de cycle au sein du club olympien.

Longoria ou McCourt ? Qui est le responsable ? s’interroge Fabrice Abriel

Concernant Pablo Longoria, il semble avoir déconnecté de tout depuis sa prise de bec avec les supporters lors d’une réunion qui a finalement provoqué les départs de Marcelino, David Friio et de Javier Ribalta pour ne citer que les principaux. « Il est là mais n’est pas là » dit-on du dirigeant espagnol en interne rapporte le média marseillais. De son côté, Fabrice Abriel, ancien joueur du PSG et de l’OM, estime que les dirigeants ont une grosse part de responsabilité dans la situation actuelle qui se ressent jusqu’aux résultats : « Est-ce que cette gouvernance qui ne semble plus tenir la barre impacte directement le sportif ? Je dirais oui surtout à Marseille. Ici, même quand tout est bien calé, l’environnement s’embrase à cause d’un simple courant d’air. Si le club n’est pas soudé, des dirigeants au staff en passant par les joueurs, tu ne peux pas avoir de résultats » ajoute-t-il.

Des décisionnaires absents des débats

Fabrice Abriel rappelle ensuite ce que beaucoup désormais reproche à Pablo Longoria, l’instabilité : « Dans la politique sportive, le choix des coaches, des recrues, il n’y a aucune continuité. Ca créé de l’instabilité et fragilise l’équipe qui est le dernier maillon de la chaine. Maintenant, est-ce Longoria qui n’en fait qu’à sa tête ? Est-ce des consignes dictées par McCourt ? Le club renvoie l’impression que personne n’est aligné. Et certains décisionnaires ne semblent plus impliqués » conclut-il. Jusqu’à la prochaine vente de l’OM ? permettons nous d’ajouter. Dans La Provence, le journaliste Jean-Claude Leblois conclut : « Dans cette période où l’OM navigue à vue, une intervention présidentielle permettrait de remettre l’église au centre du village. Mais visiblement, Pablo Longoria est déjà passé à autre chose ». Tiens, tiens…

Ils ont dit :

A lire également

OM-Montpellier-Der Zakarian : « On n’a fait que subir »

Kevin Smith

Equipe de France : Hugo Lloris sceptique pour les tirs au but

Kevin Smith

Dani Alves condamné pour viol : les Brésiliennes satisfaites

Kevin Smith

Leave a Comment