mercredi, mai 29, 2024

Mercato : Alonzo tacle Favre et encense Digard

L’ancien gardien de l’OGC Nice, Jérôme Alonzo, devenu consultant pour la chaine L’Equipe TV, a livré son sentiment sur le changement d’entraineur au sein du club azurée. Et Lucien Favre en prend pour son grade.

C’est le moins que l’on puisse dire que Jérôme Alonzo n’est vraiment pas fan de l’ancien coach de l’OGC Nice, Lucien Favre. Pour L’Equipe, l’ancien gardien des Aiglons (1990-1995), donne son sentiment sur le changement d’entraineur qui a vu le coach suisse remplacé par Didier Digard : « Didier est à l’opposé de Lucien Favre. Cette équipe a une ame, un coeur. Cela part de là. Avec Favre, c’était encéphalogramme plat versus un coeur qui bat maintenant. Ce n’est pas une image. Jamais une comparaison n’a été aussi juste. Il n’y a qu’à voir la tête, le faciès, l’attitude corporelle et les jambes des mecs. Tout a changé » explique-t-il.

Lucien Favre dépassé

Pour Jérôme Alonzo, Lucien Favre était depuis longtemps plus l’homme de la situation : « Il a lâché la rampe très vite. Cela s’est vu dans son attitude et son management. La page du football moderne s’est tourné trop vite pour lui. Il n’a bénéficié du soutien sincère que du vieux (Dante, le capitaine). C’était une catastrophe dans le vestiaire. Il y a une palanquée de coaches dépassés par le nouveau monde du football. Si tu n’est pas capable de t’adapter au choc des codes de langage, vestimentaires et culturels, t’es cuit direct. Sans le faire exprès, Didier (Digard), lui, vient au match sapé comme les joueurs. Il est également proche d’eux dans le langage. Il est dans l’empathie, pas dans la calinothérapie car ce n’est pas un lèche-cul. C’est clair net et précis » ajoute-t-il.

Un match important face à Ajaccio

Pour Jérôme Alonzo, après les deux succès à Lens et à Marseille, l’OGC Nice va devoir confirmer avec la réception d’Ajaccio le week-end prochain : « Dans cette série en cours, c’est le match où tu penses que Nice va le moins souffrir. Or ce derby sera difficile à préparer. Il s’agira d’un match bascule. Celui qui peut définitivement remettre Nice dans la course à l’Europe et lui permettre de finir entre sixième et quatrième » conclu l’ancien gardien.

Découvrez la boutique 100 % football avec Passion Football Club

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live