Hugo Lloris vers la MLS e t le Los Angeles FC
Steffen Prößdorf, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Mercato-Lloris : « Bien sûr ce n’est pas du niveau de la Premier League »

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:MLS
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Hugo Lloris va débuter sous ses nouvelles couleurs du Los Angeles FC. Un choix assumé de rejoindre la MLS qui n’est pas du niveau de la Premier League.

A 37 ans, Hugo Lloris s’est offert un dernier défi du côté de la MLS dont la saison 2024 débute ce week-end. Désormais gardien du Los Angeles FC, il assume son choix d’avoir quitter l’Europe pour les USA : « Ce club, créé en 2016, a été titré en 2022. Il a disputé la finale l’année dernière. Je le trouve très structuré, ambitieux et bien organisé. Je viens ici pour amener mon expérience. Je sens toujours chez moi la volonté de bien faire les choses. Évidemment, le cadre de vie a compté, mais pour mon épanouissement professionnel, j’ai encore envie d’être dans un environnement compétitif » a-t-il déclaré dans un entretien accordé au Parisien.

Une réflexion réaliste avant la décision

Hugo Lloris a ensuite expliqué la réflexion qu’il a eu avant de signer avec le club californien : « Quand tu es en équipe de France, tu te dois d’appartenir à l’élite. Depuis ma retraite internationale, j’ai plus de liberté dans mes choix. Si je n’avais pas répondu favorablement à cette offre, j’aurais pu, dans quelques années, avoir des regrets. Je prolonge le plaisir. Bien sûr ce n’est pas du niveau de la Premier League, mais ça demeure un championnat qualitatif. Ça représente un vent de fraîcheur à mes yeux, c’est ce que je recherchais après 19 années pro en Europe » a-t-il ajouté.

Hugo Lloris pas inquiet pour le changement de standing

Et l’ancien gardien des Spurs ne regrette pas son choix malgré le changement de standing : « Je pars de Tottenham où il y avait 500 employés, un stade de 62 000 places, un centre d’entraînement avec 20 terrains…. J’ai intégré un club de moindre dimension, mais on bénéficie quand même d’infrastructures ultra-modernes. Tout est pro, carré, mais les postes ne sont pas doublés ou triplés comme chez les Spurs. On a tout ce dont a besoin un sportif de haut niveau au quotidien. Avec des relations humaines, un esprit familial. J’apprécie vraiment. Il y a aussi un vrai engouement autour du club. Je bénéficie d’une liberté en dehors du football bien supérieure à ce que j’ai pu connaître en Europe » a-t-il conclu.

Laisser un commentaire