Wissem Ben Yedder

Wissam Ben Yedder, a connu une saison dernière faite de haut et de bas. Mais l’attaquant de l’AS Monaco n’a jamais renoncé. Bien au contraire.

Si on avait dit à Wissam Ben Yedder après l’élimination en Ligue des Champions face à Donetsk, que l’AS Monaco terminerait troisième de la Ligue 1, il ne l’aurait pas cru : « Oui, ça a été un peu la folie. Quand on voit le début de saison, notamment avec l’élimination contre Donetsk (en barrages de C1, 0-1, 2-2), le changement de coach (Philippe Clement a succédé à Niko Kovac à la trêve), tout ça, c’était inespéré. Quand on refait le film de la saison, on ne voyait pas l’issue et tout d’un coup, tac, on arrive à être costauds, à être résilients » explique-t-il dans un entretien accordé à l’Equipe.

Wissam Ben Yedder veut encore progresser

Wissam Ben Yedder assure qu’a titre personnel, il a encore progressé sous les ordres de Philippe Clément : « Je ne viendrai jamais devant vous en vous disant, « ça y est, j’ai atteint mes limites ». On se reverra dans un, deux, trois, quatre ans, je serai vieux. (Rires.) Et je considérerai encore que je peux progresser. Vu le scénario, ça a été une saison difficile, j’arrive encore à faire basculer mon année, c’est une vraie fierté. Bien sûr que ça va être de plus en plus compliqué de hisser mon niveau, mais j’essaie de travailler pour arriver à la meilleure version de moi-même » a-t-il ajouté.

Bien à l’AS Monaco

L’attaquant monégasque savoure et ne veut pas quitter l’AS Monaco : « Actuellement, je suis à Monaco, qui est un grand club d’Europe. Ça se passe très bien. L’avenir, on verra bien (il est sous contrat jusqu’en 2024). Forcément, on y réfléchit parce que, comme je vous le disais, je suis toujours dans une volonté de progresser. Si la question c’est « est-ce que vous vous sentez prêt ? » Oui, je me sens prêt, je me sens fort. » a-t-il conclu.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.