Alain Perrin parle de l'OMBRISBANE, AUSTRALIA - JANUARY 14: China team Coach Alain Perrin stands for the Chinese national anthem before the 2015 Asian Cup match between China PR and Uzbekistan at Suncorp Stadium on January 14, 2015 in Brisbane, Australia. (Photo by Bradley Kanaris/Getty Images)

Alain Perrin, ancien coach de l’OM, se déclare ravi de voir son ancien club revenir à la lumière. Tout en rappelant le côté particulier de Marseille et de la pression des supporters.

Dans un entretien à L’Equipe, Alain Perrin explique pourquoi il est difficile de travailler pour un entraîneur à l’OM : « On a forcément une pression des résultats. On est dans une situation fragile. Et certains clubs sont plus chauds que d’autres, comme Saint-Étienne et bien sûr l’OM. Il faut savoir gérer les supporters. Cela peut passer par des rencontres, des discussions. J’ai même connu ça à Nancy (octobre 2018 – mai 2019), mais aussi à Marseille. On voit les leaders de groupe, ils veulent comprendre davantage ce que l’on fait, être rassurés. En tout cas, il ne faut pas rentrer en opposition sinon un climat délétère peut rejaillir sur le terrain ».

Bien gérer sa com

Alain Perrin explique qu’il est important de bien gérer sa communication : « Plus un club est médiatisé, plus vous devez être attentif à vos déclarations, que ce soit en interne ou en externe. Tout est écouté, disséqué, amplifié parfois. Il ne faut surtout pas créer, tout seul, les conditions d’un dérapage » ajoute-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *