jeudi, juin 13, 2024

OM-PSG : Rongier prévient Paris

Valentin Rongier, capitaine de l’OM en l’absence de Dimitri Payet, est impatient d’en découdre mercredi face au PSG en Coupe de France. Et prévient déjà les Parisiens.

En conférence de presse d’avant-match face au PSG, Valentin Rongier a fait savoir qu’il n’était pas question pour l’OM de changer sa manière de jouer face aux Parisiens de Christophe Galtier : « On doit être concentrés sur nous. On ne se dit pas que c’est un PSG en méforme, on doit bien jouer contre eux. On ne va pas changer notre manière de jouer, on va presser haut et éviter de se faire avoir sur les contre-attaques. On doit savoir garder un équilibre même si on joue haut. Physiquement on est prêts, c’est à l’image de l’équipe. On est costauds dans la répétition des efforts. Le travail paye. on ne va pas changer notre style, on va être à 200% dans les duels et les courses. On va aller les chercher et il faudra faire attention sur les contres. On est prêts et on va essayer de les bouger. » explique-t-il rapporte RMC Sport.

Rongier rassure sur l’état du groupe

Valentin Rongier assure que le groupe n’est pas abattu après la claque face à Nice dimanche soir en Ligue 1 : « On a fait face à une belle équipe qui nous a bien analysé. Ils savaient comment on défendait et comment on pressait. Il faut savoir s’adapter face à une équipe qui sait trouver ces solutions. C’est avec ce genre de matchs que l’on grandit » a-t-il ajouté.

L’absence d’Mbappé compte

Il se réjouit en revanche de l’absence de Kylian Mbappé pour cette rencontre : « Je ne vais pas mentir, c’est une bonne chose pour nous qu’il soit absent car on connait sa qualité et sa vitesse. Surtout qu’on s’expose sur les contres et c’est une arme dans ce domaine. Il ne faut pas se dire que comme Mbappé n’est pas là ils n’ont personne sur les contres. Mais oui, c’est une bonne chose pour nous qu’il ne soit pas là. » a-t-il conclu.

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live