vendredi, juin 21, 2024

PSG : Luis Fernandez tacle Mbappé

Face à Brest, Kylian Mbappé promu capitaine, a eu un geste d’humeur alors que son équipe peinait face aux Bretons. Celui-ci n’a guère été apprécié par Luis Fernandez.

Kylian Mbappé a eu geste d’énervement auprès d’Haris Belkebla, le milieu de terrain du Stade Brestois lors d’une rencontre de Ligue 1 ce week-end. Celui-ci lui a valu un carton jaune mais aurait pu aussi lui valoir un rouge. Pour Luis Fernandez, le geste n’est pas anodin et mal venu. Surtout lorsqu’on porte le brassard de capitaine : « Il n’est pas un capitaine expérimenté mais un capitaine ne doit pas se comporter ainsi. Je n’oublie pas qu’il est encore jeune mais son geste est surprenant. Aujourd’hui, un capitaine doit montrer le bon exemple » a estimé l’ancien milieu de rapporte Le Parisien.

Mbappé a des excuses

Toutefois, Luis Fernandez, trouve des circonstances atténuante à Kylian Mbappé : « Kylian a quand même plein d’excuses car c’est le joueur le plus exemplaire sur le terrain depuis des mois. Il ne faut pas faire tout un plat de cet épisode. Il a été pris dans le feu de l’action. On lui demande vraiment beaucoup et c’est en faisant ce genre d’erreurs qu’il deviendra un grand capitaine » a-t-il ajouté.

Pilorget livre son avis également

Même son de cloche du côté d’un autre ancien grand joueur du PSG, Jean-Marc Pilorget. Il estime que sur ce geste, c’est toute la frustration de ces derniers mois qui est ressortie : « Ce garçon n’est que frustration depuis des semaines. Il marque trois buts en finale de la Coupe du Monde sans être sacré. Face au Bayern, au match aller, il aurait dû entrer en jeu avant le but de Coman. Tout cela s’accumule dans sa tête. Je ne le connais pas mais il est évident qu’il n’est pas apaisé. Mais il n’a plus le droit de le refaire » a estimé l’ancien défenseur central et capitaine.

Découvrez la boutique 100 % football avec Passion Football Club

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live