Rolland Courbis content pour l'OM

Rolland Courbis, ancien coach de l’OM, se réjouit de voir les bons résultats du club olympien. Il juge l’équipe capable de faire des grandes choses en Ligue 1 jusqu’à la fin de la saison.

S’exprimant dans les colonnes de La Provence, Rolland Courbis a fait part de son admiration concernant l’équipe de l’OM version Igor Tudor : « Toute l’antipathie que j’avais pour celui de la saison dernière s’est transformée en sympathie pour celui de cette saison. Il a un parcours bizarre avec une dizaine d’années d’expérience dans des clubs différents, très sérieux, mais qui n’ont rient à voir avec l’importance de l’OM. J’ai la prétention de connaitre cette ville et ce club ; et il y a un gros problème pour les entraîneurs : les supporters ne sont pas simplement passionnés, mais dingos, mais ils sont à 90 % compétents et connaisseurs » explique-t-il.

Courbis prend du plaisir à voir l’OM

Pour Rolland Courbis, le style de cette équipe de l’OM version 2022-2023 donne du plaisir aux gens qui se déplacent au stade : « Je prends plaisir évidemment. On peut demander à 50 personnes et on aura 50 fois la même réponse. Mais je ne faisais pas les mêmes compliments quand on avait un match tous les trois jours. Maintenant, avec un match par semaine, ce qui facilite la récupération et la réflexion, et avec la gestion des cinq changements, cet OM-là est tout simplement injouable » ajoute le consultant de RMC.

L’OM peut gagner la Coupe de France

Rolland Courbis émet toutefois un bémol concernant le parcours des Olympiens en Ligue des Champions : « On peut être quand même déçu comme c’est mon cas de ne pas être arrivé à se qualifier en Ligue des Champions ou à terminer troisième dans le groupe qui nous était tombé dessus en sortant du chapeau 4. Désolé mais je l’ai toujours en travers. C’est le bémol. Une contre-performance. Mais si l’OM bat Rennes à domicile, ce qui est faisable, je me dit qu’on peut gagner cette Coupe qui nous échappe depuis 34 ans. Je vois Paris pouvoir nous contrarier, Lens aussi et je me méfie de Lille » conclut-il.

A lire également

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *