Hervé Renard futur sélectionneur de l'équipe de France féminines
FILE PHOTO: Soccer Football - FIFA World Cup Qatar 2022 - Group C - Saudi Arabia v Mexico - Lusail Stadium, Lusail, Qatar - November 30, 2022 Saudi Arabia coach Herve Renard before the match REUTERS/Kai Pfaffenbach/File Photo

Ligue des Nations féminines-Renard : « un énorme challenge à relever »

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Foot féminin
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Hervé Renard, le sélectionneur de l’équipe de France féminine, se réjouit de faire jouer à son pays sa première finale d’une grande compétition internationale. Mais rien ne sera facile face à l’Espagne.

L’Espagne, championne du monde en titre, se dresse devant l’équipe de France pour la finale de la Ligue des Nations féminine. Une rencontre qu’Hervé Renard, le sélectionneur français sait difficile : « On est conscient d’affronter l’équipe première au classement FIFA, championne du monde en titre. Nous avons un énorme challenge à relever, on préfère être là que regarder le match devant son téléviseur. Jouons nos chances à fond, on a de la qualité, beaucoup de qualité. Croyons en nous. En foot, cela se joue à des détails de concentration, de rigueur tactique. Il va falloir être très rigoureux de ce côté-là, être très concentrés sur toutes les phases de jeu. C’est un évènement particulier. C’est exceptionnel de vivre ce moment. On pratique le foot pour vivre cette adrénaline. Quand elle est là, il ne faut pas avoir peur. Il faut respecter l’adversaire mais avoir une envie folle de le battre » a-t-il déclaré en conférence de presse rapporte L’Equipe.

Hervé Renard veut y croire

Face à un adversaire qui a repris le chemin du sportif après l’affaire du baisé forcé, Hervé Renard s’attend à une partie compliquée pour son équipe mais veut croire à l’exploit : « Elles ont pratiqué le plus beau football. Qu’elles soient championnes du monde, ce n’est que justice. C’est une équipe qui marque beaucoup, elles ont inscrit 26 buts dans cette Ligue des nations. Elles en encaissent aussi beaucoup. Il faudra jouer sur ses failles, même si l’Espagne a plus de points forts que faibles. C’est surtout un collectif redoutable, dans la récupération, la projection, la transition. On est prévenu » a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire