Coupe du Monde 2022

Maroc-Espagne : un match spécial pour Hakimi

Achraf Hakimi, né à Madrid, affronte l'Espagne en Coupe du Monde
DOHA, QATAR - NOVEMBER 27: Achraf Hakimi of Morocco celebrate his side's first goal later ruled offside after a video assistant referee review during the FIFA World Cup Qatar 2022 Group F match between Belgium and Morocco at Al Thumama Stadium on November 27, 2022 in Doha, Qatar. (Photo by Elsa/Getty Images)

Achraf Hakimi, défenseur du PSG et du Maroc, s’apprête à affronter l’Espagne en huitièmes de finale de la Coupe du Monde au Qatar. Un match particulier pour celui qui est né à Madrid.

Achraf Hakimi aurait pu être dans le camp d’en face ce soir pour Maroc-Espagne, rencontre des huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2022. Le défenseur du PSG est en effet né à Madrid et a porté quelques années le maillot du prestigieux club local, le Real. Au moment d’affronter son pays d’adoption, il reconnait un petit pincement au coeur : « Un match spécial ? Non. Le match spécial, ce sera la finale » explique initialement le défenseur latéral droit dans les colonnes de Marca.

Achraf Hakimi comme d’autres coéquipiers

Achraf Hakimi a grandi à Getafe et y a trouvé ses premiers ballons de foot avant de se faire remarquer à l’âge de 8 ans par les recruteurs du Real Madrid. Mais au moment d’affronter l’Espagne ce soir, il sera très concentré sur le Maroc : « Pour moi et pour beaucoup de mes coéquipiers, ce sera un match spécial contre l’Espagne car on est nés, on a grandi et joué là-bas. Les amis, les coéquipiers et les gens nous rappellent sans cesse que c’est particulier. On va se battre pour nos couleurs, nos fans et tout donner pour eux » assure l’international marocain.

Un vainqueur, quatre ans après ?

Une rencontre également particulière pour les deux pays. Les ressortissants marocains au nombre de 870.000 en Espagne représentent la première communauté étrangère de l’Espagne. Cette rencontre entre le Maroc et la Roja sera la quatrième de l’histoire. La dernière date de 2018 en phase de groupe (2-2). Achraf Hakimi y avait participé. Cette fois, il faudra un vainqueur. Il espère donc venir à bout de l’équipe dirigée par Luis Enrique.

A lire également :

A lire également

FIFA : Blatter qualifie d’absurde la nouvelle formule

Kevin Smith

Coupe du Monde 2022 : Lionel Messi n’en revient toujours pas

Kevin Smith

Coupe du Monde-Da Fonseca : « On voudrait tous voir Messi gagner »

Kevin Smith

Leave a Comment