samedi, juin 22, 2024

Jules Koundé agacé remet les pendules à l’heure

Jules Koundé, que l’on évoque plus pour ses tenues vestimentaires que ses performances sur le terrain est agacé. Et tape du poing sur la table.

Jules Koundé a crevé l’écran

Jules Koundé est-il toujours footballeur ou mannequin de mode ? Ses tenues vestimentaires extravagantes font plus parler de lui sur ce sujet que sur ses performances sportives, bonnes au demeurant sous les couleurs du FC Barcelone. La dernière en date, lors de son arrivée à Clairefontaine pour le rassemblement de l’équipe de France en vue de l’Euro 2024, a fait beaucoup parler.

Client Amazon, nous vous offrons 30 jours d’essai GRATUIT à Prime

Il assume mais s’agace

Le joueur semble agacé et le fait savoir : « Ce n’est pas que j’en ai marre, mais j’ai la sensation que les gens se focalisent beaucoup là-dessus. Qu’ils oublient parfois que je suis footballeur, que c’est mon métier, que j’y consacre énormément de temps et pensent que parce que j’aime bien m’habiller, je voue plus de temps à la mode qu’au football. Bien sûr, étant donné qu’on m’entend peu, je ne peux pas reprocher aux gens de penser ça. Mais évidemment, c’est complètement faux. Je suis un passionné de foot, j’y consacre la plus grande partie de mon temps » assure-t-il dans un entretien accordé au Parisien-Dimanche.

Jules Koundé aime et pratique le foot à fond

Jules Koundé assure resté concentré sur un métier qu’il aime : « Allez, disons que je mange foot car j’ai aussi d’autres hobbies. Le football est une passion très prenante et, pour ne pas qu’elle me dévore parfois, il est important de savoir déconnecter en faisant autre chose. Mais depuis tout petit je suis un grand passionné, j’ai toujours aimé regarder du foot. J’en regarde toujours beaucoup d’ailleurs, soit en suivant les différents championnats, soit en faisant des retours vidéo sur mes performances ou celles de l’équipe » a-t-il ajouté.

Bien en équipe de France

L’ancien Bordelais qui va retrouver sa région d’origine le temps d’un match amical face au Canada assure se sentir bien dans le groupe France : « Je suis quelqu’un qui, bien qu’il soit discret et pas mal dans sa bulle, est aussi à l’écoute des autres, aime bien rire et partager. Mais ce n’est jamais forcé, je suis naturel. Je pense que je suis quelqu’un qu’on apprécie dans ce groupe. Et se sentir apprécié, ça aide à pouvoir diffuser des messages. C’est quelque chose que je m’efforce de faire, quelque chose sur lequel j’ai beaucoup progressé. Aujourd’hui, quand j’ai quelque chose à dire dans le vestiaire ou en dehors, je le dis, et je me sens légitime pour le faire parce que je fais partie de ce collectif » a-t-il conclu.

D’autres infos :

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live