jeudi, juin 13, 2024

PSG : « Si les Parisiens aimaient assez le foot »

Au lendemain de la défaite du PSG face à l’OL au Parc des Princes (0-1) en Ligue 1, beaucoup d’observateurs s’interrogent sur les motivations des joueurs parisiens en cette fin de saison.

Le PSG a une nouvelle fois été battu au Parc des Princes cette saison. Par l’Olympique Lyonnais emmené par l’ancien coach parisien, Laurent Blanc (0-1). Une défaite de plus qui permet toujours à ses poursuivants que sont le RC Lens et l’OM d’espérer. En attendant, les observateurs de la Ligue 1 ne sont pas tendres avec les joueurs de Christophe Galtier. A l’image de Vincent Leduc dans son édito pour L’Equipe.

Le PSG trop sûr de lui en L1

Dans celui-ci, le journaliste pointe les manquements à leur devoir des joueurs du PSG : « Si les Parisiens aimaient assez le foot pour avoir vu Lens gagner à Rennes (1-0), samedi soir, ils n’auraient probablement pas accepté de montrer une version aussi médiocre et indifférente d’eux-mêmes, dimanche soir, dans ce choc des cabossés, entre un club qui pense qu’il sera champion quand même, et un autre qui l’a été il y a longtemps. Ainsi ces deux-là font-ils tout à l’envers : le PSG s’est moqué de ce match et du monde, et il a eu tort, l’OL l’a joué à fond, et il n’est pas sûr d’avoir eu raison » ecrit-il.

Une attitude récurrente

Et cette façon de faire après chaque élimination en Ligue des Champions chaque saison semble récurrente au sein du club parisien : « Chaque printemps, après leur élimination en Ligue des champions, les joueurs parisiens montrent leur peu d’intérêt pour les choses de la Ligue 1, et entretiennent le doute que le Parc soit leur endroit préféré pour passer une soirée à Paris. Avec six points d’avance seulement sur Lens et Marseille, ce luxe leur est inaccessible, pourtant, en même temps qu’il est révélateur de la faible exigence qu’ils ont pour eux-mêmes quand ils portent ce maillot en revenant d’une trêve internationale. Leur chance est que le Parc soit, aux trois quarts, un monde du silence, et pour le quart restant un monde à part, qui avait un anniversaire à fêter, dimanche, et s’est assez peu occupé de la défaite, lui aussi » conclut-il.

Découvrez la boutique 100 % football avec Passion Football Club

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live