Ligue 1

Vente OM : un émissaire de McCourt a rencontré des potentiels repreneurs

Alors que la rumeur de la vente de l’OM a refait surface ces dernières semaines, on apprend qu’une proche de Frank McCourt, aurait rencontré des intermédiaires qui seraient venus aux nouvelles concernant un éventuel rachat du club phocéen.

Dans son édition du jour, L’Equipe fait le point sur la situation de l’OM et de l’implication de Frank McCourt dans le club marseillais. Il en résulte que l’homme d’affaires américain s’éloigne de plus en plus de la gestion du club : « Rarement le propriétaire d’un club de l’envergure de l’OM aura été aussi distant avec une entité dont il assure pourtant le train de vie avec une réelle application depuis l’été 2016. Entre l’achat, le passif de la précédente propriétaire, les dettes à éponger et les déficits à combler, le Bostonien de 70 ans a investi plus de 500 M€ dans l’OM. Il n’en a jamais semblé aussi éloigné et mardi, tee-shirt à manches longues seyant sur un corps toujours athlétique, il était au World Summit de Lisbonne pour parler de son dada : le Liberty Project, qui vise à réguler l’Internet de demain et les réseaux sociaux, vaste programme » explique le quotidien sportif.

Le clan McCourt a rencontré des intermédiaires

Mieux même, le journal français évoque des rencontres entre des proches du clan McCourt et des potentiels acheteurs du club phocéen : « Son clan n’est pas beaucoup plus engagé dans le quotidien de l’OM. L’agence Image 7 peine à cadrer un actionnaire capable de vous dire qu’il veut gagner la Ligue des champions, en mars 2021, sans savoir pour autant qui l’avait remportée en août 2020. Un temps émissaire personnel de McCourt à Marseille, la blogueuse, autrice et photographe américaine Alexis Steinman a pris du champ. Au printemps dernier, elle a pourtant rencontré des intermédiaires intéressés par un rachat de l’OM, comme Julien Fournier, ancien directeur général de Nice, venu aux nouvelles pour des investisseurs saoudiens ».

Longoria dément mollement

Et de conclure ensuite en indiquant que Frank McCourt s’est également éloigné des instances françaises du football dans lequel il était impliqué avec les droits TV et la création de l’agence commerciale, CVC. Et le média sportif fait remarqué que contrairement aux autres fois, le démenti d’une vente prochaine de l’OM s’est fait beaucoup plus mollement. Interrogé sur le sujet, Pablo Longoria a répondu sur RMC : « Ce n’est pas une question pour moi. Depuis que je suis arrivé à l’OM, il y a toujours ces rumeurs de vente. J’ai commis une erreur, une fois. Je me suis laissé affecter par toutes ces rumeurs. C’était avant une demi-finale de Ligue Europa Conference face au Feyenoord. On était à l’aéroport. Je me souviens que je me suis tendu parce que j’y ai donné de l’importance. C’était un moment important de notre saison, avant d’aller à Rotterdam. Ça m’avait déstabilisé moi, mais aussi le groupe. Plusieurs joueurs m’ont demandé où ça en était. J’ai donné de l’importance (à ces rumeurs) à ce moment-là. J’ai fait l’erreur de transmettre cette « non tranquillité » et de commencer à demander à mon propriétaire. Après ça, j’ai cherché à m’évader complètement de tout ce type de sujets. Il faut faire avec, ça fait partie de notre environnement. J’ai cherché à m’isoler et travailler avec pérennité. On doit faire comme si on allait continuer au club pour les X prochaines années. Si on tombe dans ce type de jeu, on fait l’erreur que j’ai faite avant le Feyenoord: donner de la crédibilité à ces rumeurs ». Qui pourtant deviennent de plus en plus récurrentes ces derniers jours.

Ils ont dit :

A lire également

Clermont-Gastien : « Aujourd’hui je suis là »

Kevin Smith

PSG-Rennes : Pour Kevin Diaz, il n’y avait pas penalty

Kevin Smith

OM-Montpellier : Nicollin plaisante sur l’arrivée de Jean-Louis Gasset

Kevin Smith

Leave a Comment