dimanche, mai 19, 2024

Atalanta-OM : toutes les réactions d’après-match

L’Atalanta a surclassé l’OM jeudi soir (3-0) pour se qualifier pour la finale de la Ligue Europa. Retrouvez ci-dessous les principales réactions d’après-match.

Jean-Louis Gasset :

« C’est inexplicable, la semaine dernière on rivalisait avec une bonne équipe et aujourd’hui, alors que l’on jouait pour une finale, on est battu dans l’agressivité, à chaque duel… C’est à l’image de la saison. On avait un peu d’espoir par rapport au match aller, mais on est retombé dans nos travers. Quand on voit les matches européens qu’on a fait à l’extérieur, on était un peu dans la même léthargie. C’est incompréhensible. Ce n’est pas individuel, c’est un groupe avec qui l’on vit depuis deux mois, qui a souvent bien fait au Vélodrome et pas bien à l’extérieur, et ça va être l’image de cette saison. Il y a un manque de prise de conscience, de personnalité qui fait qu’il n’y a que le Vélodrome qui les transcende.« 

Samuel Gigot :

« Je suis très triste, déçu. On n’a pas été bon, on n’a pas été au niveau. On savait que l’Atalanta mettrait beaucoup d’intensité, mais quand tu perds autant de duels dans une demi-finale retour, ce n’est pas possible. On aurait aimé aller en finale, mais on s’arrête là. L’Atalanta nous a asphyxiés en jouant des un contre un partout. Ils ont pris l’ascendant psychologique à l’heure de jeu. Physiquement, ils ont été meilleurs que nous. C’est dur à expliquer… C’est le sport. L’efficacité n’a pas été de notre côté dans les deux surfaces. Il y a beaucoup de déception. On voulait revenir de la mi-temps avec de meilleures intentions, mais l’Atalanta nous a fait mal. Ce rêve d’aller au bout s’arrête en demi-finale. Mais il faut féliciter l’Atalanta, qui est une belle équipe. La suite ? On n’a pas le choix. Il nous reste trois matches. On veut donner une victoire à nos supporters dès dimanche. »

Geoffrey Kondogbia :

« On est un peu peinés, un peu déçus. Ca a été différent du match aller, ils étaient à la maison donc ils ont mis beaucoup d’intensité. Je pense qu’on a bien démarré le match, c’était assez égal. Après on a commencé à être mis en danger sur les contre-attaques et ensuite ça a été de plus en plus difficile. Ce soir on est extrêmement déçus. On a fait un beau parcours, on a affronté pas mal de bonnes équipes dans cette compétition. On avait à coeur de rendre fier un club, une ville et ce soir on n’a pas su le faire. Pour mériter, il fallait gagner à la maison ou ici chez eux, donc oui logiquement on ne mérite pas d’aller en finale. Techniquement on aurait pu faire mieux. On doit réagir, on n’a pas le choix. Il faut se relever très vite, c’est à ça qu’on voit notre caractère. À nous de répondre de la meilleure des manières et de bien finir le championnat. »

Pau Lopez :

« On est déçus, je pense qu’on n’a jamais été dans le match, ils ont mieux joué, ils en voulaient plus que nous. On est arrivés jusque-là mais on ne mérite pas d’aller en finale. C’est dommage car je crois qu’on a fait une belle coupe d’Europe mais maintenant c’est trop tard. Désolé pour tous nos supporters, pour les gens qui sont venus à Bergame. On savait que c’était très important pour eux la coupe d’Europe mais aujourd’hui on ne méritait pas de passer. La saison de l’OM, cette année on joue très bien à domicile, on prend des points mais à l’extérieur on est la pire équipe de la Ligue 1. Ce n’est pas que de la malchance. C’est dommage mais c’est notre réalité, il faut bien finir nos trois derniers matchs. On a eu l’opportunité de marquer avec Iliman (Ndiaye), ça aurait peut-être changé quelque chose mais ce soir on a perdu car ils ont été meilleurs que nous. »

Gianluigi Gasperini :

« Il y avait toutes les conditions pour jouer de manière offensive comme nous l’avons fait. Même si on aurait pu être plus efficace, on a bien montré notre force. C’est un moment historique pour nous, on l’a bien fêté dans le vestiaire, c’est la première finale européenne du club, quand on gagne on peut bien fêter ça mais on sait bien que ce n’est pas fini. Il y a d’autres matches avant la finale à Dublin contre Leverkusen, ça nous motive, mais c’est notre victoire la plus prestigieuse. On a joué le Bayer il y a deux ans seulement, il n’y avait pas Xabi Alonso mais ils étaient bons quand même, c’est le genre d’équipe qui plait beaucoup aux téléspectateurs, qui fait un parcours extraordinaire. Ça me fait penser que dans le foot on peut bien faire même sans des millions de fans derrière nous, on peut aussi bien jouer, même pour 14 000 supporters, comme ceux dans notre stade. »

Plus d’infos sur l’OM

A lire également

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez cet article

L'actu en live